Controverses ESG : l’exemple des Philippines

Insights, Perspectives 2021
23/11/2021 de Luc D'hooge Temps de lecture: 5 minute(s)
image

Lorsque les investisseurs intègrent les critères ESG à leur processus d’investissement, leur réflexion porte souvent sur les entreprises avant tout, mais ce serait oublier que derrière chaque entreprise se cache un pays, une entité souveraine. La façon dont un pays est gouverné détermine en effet le milieu dans lequel les entreprises évoluent. Par conséquent, l’analyse ESG au niveau géographique devrait faire partie intégrante du processus de tout gestionnaire d’investissement.

En tant que gestionnaire de dette émergente spécialisé dans les emprunts d’Etat libellés en devises fortes, nous accordons une place centrale aux pays dans le cadre de notre analyse. La définition et le cadre de l’investissement ESG se précisent progressivement au fil des années. Tout investisseur s’intéressant à la dette émergente devrait en faire un incontournable de sa stratégie. La gouvernance (la lettre « G » du sigle « ESG ») joue notamment un rôle crucial.

De nombreux investisseurs utilisent des critères d’exclusion dans le cadre de leurs placements, afin d’éviter les pays ou les émetteurs qui ne répondent pas à des critères de sélection ESG prédéfinis. Si l’exclusion constitue à n’en pas douter une stratégie valable, elle exclut cependant les pays ou les émetteurs dont le profil ESG s’améliore. Or, ce sont précisément les retardataires susceptibles de devenir des leaders qu’il conviendrait selon moi de récompenser et d’encourager. Mais que se passe-t-il lorsqu’un pays fait un faux pas en matière d’ESG ? Comment les investisseurs actifs doivent-ils y réagir ?

A titre d’illustration, penchons-nous sur un cas ESG négatif et sur l’attitude à adopter par un investisseur en emprunts d’Etat émergents face à ce dernier.

Les controverses accroissent le risque de gouvernance

Les pays du monde entier ont chacun dû prendre des décisions pour lutter contre la propagation du coronavirus, dans la mesure où une pandémie hors de contrôle a le potentiel de ravager l’économie d’un pays, en perturbant la logistique, l’emploi ou encore le commerce. Les Philippines, qui comptent parmi les grandes économies émergentes avec une population de près de 110 millions d’habitants, n’ont pas fait bonne figure dans la lutte contre la pandémie.

Sustainalytics, une agence qui classe les pays et les entreprises en fonction de leur profil ESG, considère désormais l’« exposition aux controverses » des Philippines comme « élevée », du fait de la mauvaise gestion de la crise par le gouvernement du pays en comparaison de ses voisins de l’ASEAN, ce qui se traduit par une situation sanitaire précaire et un plus lourd tribut économique.

Depuis que Rodrigo Duterte a accédé à la présidence le 30 juin 2016, sa politique intérieure, très controversée, s’est concentrée sur la lutte contre la drogue, le crime et la corruption, tout en cautionnant les exécutions extrajudiciaires de consommateurs de drogue présumés et autres criminels. En octobre 2020, la guerre contre la drogue avait fait 5.800 morts et conduit à 256.000 arrestations. Depuis son élection en 2016, les politiques du président ont suscité de vives critiques, notamment de la part des Nations Unies et d’Amnesty International.

Selon MSCI, du point de vue de la gouvernance, le pays est perçu comme présentant un risque moyen en ce qui concerne le niveau de démocratie et la liberté de la presse, et un risque élevé en ce qui concerne l’état de droit et la corruption.

Situation avant la pandémie

Avant l’apparition de la COVID-19, l’économie philippine enregistrait une croissance annuelle d’environ 6% (selon la Banque mondiale) et le poids de la dette publique représentait 42% du PIB du pays, soit un niveau inférieur à la médiane mondiale (47%*).

Alors que le gouvernement (ou plutôt le président) se concentrait sur la guerre contre la drogue (selon la Banque mondiale), la trajectoire de croissance économique était étayée par des réformes importantes telles que la « loi sur la facilité de faire des affaires » et la « loi sur la tarification du riz », ainsi que par des changements axés sur la réduction de la pauvreté et les investissements dans les infrastructures publiques.

L’impact des controverses sur le crédit ESG

Jusqu’à présent, la gestion de la pandémie et le règne souvent considéré comme autocratique du président n’ont pas eu d’impact significatif sur la perception par le marché du risque de crédit des obligations d’Etat en circulation (libellées en devises fortes) par rapport à leurs homologues de qualité investment grade et asiatiques (comme le montre le graphique ci-dessous).

  

Philippines-evolution-risque-de-credit.png

  

Il existe à nos yeux un risque considérable que le manque de réactivité en matière de lutte contre la pandémie et de soins médicaux ait des répercussions sur l’économie et entraîne par conséquent une pression à la baisse sur les obligations du pays.

Perspectives

Dès lors que ces controverses ne sont pas résolues, la situation actuelle du pays ne se prête selon nous guère aux opportunités d’investissement tactique, car les prix des obligations ne semblent pas tenir compte des risques ESG exacerbés par la pandémie, ni du leadership autoritaire du président Rodrigo Duterte.

Les élections de mai 2022 pourraient cependant s’accompagner de quelques opportunités. Les Philippines conservent un potentiel certain pour les investisseurs obligataires, mais il serait bénéfique que le prochain gouvernement favorise explicitement une gouvernance plus durable. Le pays se doterait ainsi d’un profil ESG plus solide, offrirait de meilleures conditions de vie à ses habitants et, par conséquent, jetterait les bases d’une croissance à long terme durable, attirant par la même occasion les investisseurs.

*MSCI, Sustainalytics, au 30/10/2020.

  

 

  

Wealth Management – gestion active de votre fortune

Vous nous confiez la gestion de votre fortune et profitez de nos compétences étendues en matière de placement.

En savoir plus

 

  

 

  

Oui, veuillez me poser les bonnes questions dans le cadre d’un entretien conseil personnel.

Après l'envoi, vous recevrez un e-mail vous demandant de confirmer votre adresse e-mail.

  • Mentions légales

    La transmission de données à Vontobel au moyen du présent formulaire s'effectue de façon cryptée sur Internet. Il est néanmoins possible que des tiers non autorisés puissent accéder aux données transmises, notamment grâce à des programmes malveillants installés sur l'ordinateur. Dès lors que vous utilisez le présent formulaire pour transmettre des données confidentielles (telles que votre numéro de compte), vous acceptez le risque d'une divulgation de la relation bancaire et des informations bancaires à des tiers et dégagez Vontobel de toute responsabilité en cas de dommages causés par l'utilisation de ce formulaire, dans la mesure autorisée par la loi.

    En communicant votre numéro de téléphone et/ou votre adresse e-mail, vous déclarez expressément accepter que Vontobel vous contacte par téléphone ou par e-mail non protégé conformément à la politique de confidentialité de Vontobel. Vous pouvez vous opposer à l’utilisation de vos données à tout instant. Les données personnelles peuvent également être traitées pour le compte de Vontobel par un mandataire de Vontobel, même en dehors de votre emplacement ou d'un site de Vontobel. En principe, les données personnelles sont traitées et enregistrées pour la durée de notre relation d'affaires. Par ailleurs, nous sommes soumis à différentes obligations de conservation et de documentation. Enfin, la durée d'enregistrement dépend également des délais de prescription légaux.

    Nous attirons votre attention sur le fait que l'utilisation d'e-mails et de moyens de communication électroniques comporte des risques considérables, tels que l'absence de confidentialité, la possible manipulation du contenu ou de l'expéditeur, l'envoi à un faux destinataire, les virus, etc.). Vontobel décline toute responsabilité en cas de dommages liés à l'utilisation des e-mails et autres moyens de communication électroniques. Par conséquent, Vontobel recommande également de ne pas envoyer d'informations sensibles par e-mail, de ne pas laisser le texte d'origine dans les mails de réponse et de ressaisir manuellement l'adresse e-mail.

    Vontobel n'accepte aucune demande d'opérations commerciales telles que les ouvertures de compte, ordres de paiement ou de bourse, révocations d'ordre ou de procuration, blocages de cartes de crédit, changements d'adresse, etc. par le biais de ce formulaire. Pour de telles opérations, veuillez vous adresser à la succursale compétente ou à votre conseiller à la clientèle.

    Les informations et/ou documents proposés sur ce site Internet constituent un support publicitaire au sens de l’article 68 de la LSFin suisse, et servent uniquement à des fins d’information. Nous vous fournirons volontiers, gratuitement et sur simple demande, des documents supplémentaires sur les produits financiers susmentionnés, tels que le prospectus ou la fiche d’information de base. Les produits, les services, les informations et/ou les documents proposés sur ce site Internet peuvent ne pas être accessibles aux personnes domiciliées dans certains pays. Veuillez tenir compte des restrictions de vente en vigueur pour les produits et les services correspondants.

    Tous les produits ne sont pas disponibles dans tous les pays.

    Bank Vontobel AG
    General Counsel
    Gotthardstrasse 43
    CH-8022 Zürich

    Conditions d'utilisation
    Privacy Policy

 

*

Information obligatoire

Avertissement juridique
La présente publication a été élaborée par Banque Vontobel SA, Zurich (Vontobel). Ce document ne s’adresse aucunement aux personnes qui, en raison de leur nationalité ou de leur lieu de résidence, ne sont pas autorisées à avoir accès à de telles informations en vertu de la législation locale en vigueur. Cette publication est un support marketing fourni uniquement à titre d’information. Elle ne tient pas compte de besoins individuels, d’objectifs d’investissement ni de situations financières. La présente publication ne constitue en aucune manière une offre, une proposition ou une recommandation de recourir au service Vontobel qu’elle présente, d’acheter ou de vendre des titres ou tout autre instrument financier, ou de prendre part à une stratégie d’investissement. Les dépenses d’investissement dans des produits et marchés financiers comportent divers risques (tels que les risques du marché, de change ou de liquidité, par exemple). Avant de prendre une décision d’investissement, les investisseurs devraient consulter leur conseiller financier ou fiscal concernant les risques associés à l’investissement au regard de leur situation personnelle. Le contenu, l’étendue et les prix des produits et services décrits dans la présente publication sont régis exclusivement par l’accord conclu avec l’investisseur individuel.

Les informations et/ou documents proposés sur ce site Internet constituent un support publicitaire au sens de l’article 68 de la LSFin suisse, et servent uniquement à des fins d’information. Nous vous fournirons volontiers, gratuitement et sur simple demande, des documents supplémentaires sur les produits financiers susmentionnés, tels que le prospectus ou la fiche d’information de base. Les produits, les services, les informations et/ou les documents proposés sur ce site Internet peuvent ne pas être accessibles aux personnes domiciliées dans certains pays. Veuillez tenir compte des restrictions de vente en vigueur pour les produits et les services correspondants.

© Vontobel Holding AG 2021. Tous droits réservés.

  

  

 

Restez à jour avec notre newsletter “Impact on Investors”

Notre Newsletter est disponible en anglais. Après avoir envoyé votre inscription, vous recevrez un e-mail avec un link de confirmation.

 

*

Mandatory information