Comme le cholestérol, l’inflation n’est pas forcément mauvaise

Insights, Perspectives 2021
15.09.2021 de Dan Scott Temps de lecture: 3 minute(s)
image

L’inflation est souvent perçue comme un véritable fléau, surtout lorsqu’elle devient incontrôlable, ainsi qu’on a pu le voir récemment au Zimbabwe. Un salaire qui perd une grande partie de sa valeur en une nuit et c’est toute une économie qui risque le marasme, et la révolution. Toujours hantée par le souvenir de l’hyperinflation des années de guerre, l’Europe voit la moindre poussée des prix d’un très mauvais œil. Et pourtant, comme pour le cholestérol, l’inflation peut avoir du bon.

Il est sain pour une économie d’afficher un peu d’inflation. C’est là la preuve d’une solide croissance de l’économie, des bénéfices des entreprises et des salaires. Cette inflation-là, nous en avons besoin autant que des lipoprotéines de haute densité, le « bon » cholestérol qui nettoie notre sang.

Depuis la crise financière mondiale, les banques centrales cherchent désespérément à attiser l’inflation, en vain. Une hausse modérée des prix en période de reprise économique (de l’ordre de 4 à 5% maximum en rythme annuel) permet aux autorités monétaires d’abaisser les taux lorsqu’une récession se présente. Mais les tendances déflationnistes à contre-courant liées à la numérisation, au vieillissement de la population et à la mondialisation se révèlent systématiquement plus puissantes que les efforts des banques centrales.

Jusqu’à il y a peu, les pays industrialisés étaient convaincus qu’une inflation supérieure à 10% appartenait au passé. De tels niveaux n’avaient été observés qu’en temps de guerre, entre 1800 et la Seconde Guerre mondiale, puis à nouveau lors des « chocs pétroliers » des années 1970. Les banques centrales se sont ainsi vues contraintes de repenser leur approche de politique monétaire. Les poussées inflationnistes récentes seraient-elles la conséquence des mesures exceptionnelles adoptées par les grandes banques centrales de ce monde ?

Une dette moins coûteuse à l’avenir

Les pressions inflationnistes haussières que nous avons constatées ces derniers mois s’expliquent encore majoritairement par les effets de base, les tendances saisonnières et les difficultés à accroître la capacité de production de moteurs économiques par ailleurs bien huilés. Quand bien même cette tendance s’avérerait bien plus qu’une simple anomalie, nous n’y verrions rien de très inquiétant pour autant que la hausse reste sous contrôle. Après tout, l’inflation peut être un fléau mais, lorsqu’elle reste modérée, elle est aussi le signe d’une activité économique vigoureuse. A noter également qu’une inflation maîtrisée peut contribuer à réduire la dette publique. Il peut s’avérer plus facile de rembourser une dette d’un milliard de dollars, par exemple, dans un environnement inflationniste, dès lors que l’inflation fait baisser la valeur au fil du temps.

C’est la déflation qu’il faut craindre, pas l’inflation

Il ne faudrait pas oublier que le mouvement inverse de l’inflation, à savoir la déflation, est bien plus dévastateur. On ne lui connaît d’ailleurs pas d’avantages. Lorsque les prix baissent de manière continue, rien n’incite les consommateurs à dépenser. En réponse, les entreprises réduisent leurs coûts et licencient des travailleurs, amorçant une spirale baissière particulièrement néfaste. On le sait, les tendances déflationnistes sont très difficiles à briser. Voilà des années que le Japon, la troisième économie au monde, se bat contre la déflation et tente par tous les moyens de freiner la baisse des prix. Et c’est justement cette « japonisation » de l’économie mondiale que les banques centrales et les gouvernements occidentaux veulent à tout prix éviter. En inondant le système économique mondial de liquidités, ils visent à relancer quelque peu l’inflation. S’ils y parviennent, nous pourrions goûter à nouveau à l’ambiance des années folles du siècle dernier. Dans le cas contraire, il faudra peut-être se préparer à vivre, comme les Japonais, une décennie perdue.

 

  

Wealth Management – gestion active de votre fortune

Vous nous confiez la gestion de votre fortune et profitez de nos compétences étendues en matière de placement.

En savoir plus

Vontobel Volt® - votre app pour les investissements thématiques

Sélectionnez jusqu'à 14 megatrends en fonction de vos convictions et profitez de notre expertise de plus de 90 ans en matière d'investissement – pour une gestion active et à risques contrôlés par nos experts.

Découvrez Vontobel Volt®

 

  

derinet – pour vous accompagner dans le monde des produits structurés

derinet vous aidera à trouver votre chemin dans le monde des produits structurés. Découvrez notre gamme complète de produits.

En savoir plus

 

  

Oui, veuillez me poser les bonnes questions dans le cadre d’un entretien conseil personnel.

Après l'envoi, vous recevrez un e-mail vous demandant de confirmer votre adresse e-mail.

  • Mentions légales

    La transmission de données à Vontobel au moyen du présent formulaire s'effectue de façon cryptée sur Internet. Il est néanmoins possible que des tiers non autorisés puissent accéder aux données transmises, notamment grâce à des programmes malveillants installés sur l'ordinateur. Dès lors que vous utilisez le présent formulaire pour transmettre des données confidentielles (telles que votre numéro de compte), vous acceptez le risque d'une divulgation de la relation bancaire et des informations bancaires à des tiers et dégagez Vontobel de toute responsabilité en cas de dommages causés par l'utilisation de ce formulaire, dans la mesure autorisée par la loi.

    En communicant votre numéro de téléphone et/ou votre adresse e-mail, vous déclarez expressément accepter que Vontobel vous contacte par téléphone ou par e-mail non protégé conformément à la politique de confidentialité de Vontobel. Vous pouvez vous opposer à l’utilisation de vos données à tout instant. Les données personnelles peuvent également être traitées pour le compte de Vontobel par un mandataire de Vontobel, même en dehors de votre emplacement ou d'un site de Vontobel. En principe, les données personnelles sont traitées et enregistrées pour la durée de notre relation d'affaires. Par ailleurs, nous sommes soumis à différentes obligations de conservation et de documentation. Enfin, la durée d'enregistrement dépend également des délais de prescription légaux.

    Nous attirons votre attention sur le fait que l'utilisation d'e-mails et de moyens de communication électroniques comporte des risques considérables, tels que l'absence de confidentialité, la possible manipulation du contenu ou de l'expéditeur, l'envoi à un faux destinataire, les virus, etc.). Vontobel décline toute responsabilité en cas de dommages liés à l'utilisation des e-mails et autres moyens de communication électroniques. Par conséquent, Vontobel recommande également de ne pas envoyer d'informations sensibles par e-mail, de ne pas laisser le texte d'origine dans les mails de réponse et de ressaisir manuellement l'adresse e-mail.

    Vontobel n'accepte aucune demande d'opérations commerciales telles que les ouvertures de compte, ordres de paiement ou de bourse, révocations d'ordre ou de procuration, blocages de cartes de crédit, changements d'adresse, etc. par le biais de ce formulaire. Pour de telles opérations, veuillez vous adresser à la succursale compétente ou à votre conseiller à la clientèle.

    Tous les produits ne sont pas disponibles dans tous les pays.

    Bank Vontobel AG
    General Counsel
    Gotthardstrasse 43
    CH-8022 Zürich

    Conditions d'utilisation
    Privacy Policy

 

*

Information obligatoire

  

  

 

Stay up to date with our newsletter “Impact on Investors”

After submitting you will receive an email with a confirmation link.

 

*

Mandatory information